Sonia, chef de projet Saycom

Sonia Sevellec Agence Saycom, communication pour les artisans 85

Que fais-tu au sein de l’agence digitale Saycom ?

Je suis chef de projet et responsable pédagogique : je dois coordonner l’équipe, suivre tous les projets digitaux, et gérer toutes les formations digitales. J’ai d’ailleurs co-créé l’Agence Saycom avec Yann Sevellec, ainsi que le site Artiguide. Notre but était de mettre en relation les artisans vendéens directement avec les particuliers, qui ont besoin d’eux.

Que fais-tu dans la vie en dehors de Saycom ?

Personnellement, j’aime beaucoup le sport : la randonnée en moyenne et haute montagne, la boxe thaï, la course à pied… J’aime aussi voyager à travers le monde ! Je suis d’ailleurs engagée solidairement pour les causes des minorités ethniques, étant présidente de l’association Le monde des enfants Hmong.

Quel est ton plat ou ta recette préférée ?

Mon plat préféré est la soupe PHO ! C’est un plat vietnamien que je vous invite à goûter :

Soupe PHO - Agence Saycom 85

Temps de préparation : 30 minutes | Temps de cuisson : 15 minutes

LES INGRÉDIENTS
Pour 4 personnes :

  • 500 g de plat de côte de boeuf, ou 400g de basse côte
  • 500 g de jarret de boeuf
  • 250 g de merlan, filet, rond, ou gite de boeuf (un morceau tendre)
  • 1 gros oignon ou 3 oignons petit/moyen.
  • 1 carotte
  • 1 demi branche de céleri
  • 1 tronçon de gingembre (3 cm)
  • une boule à thé ou une compresse 5 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, 5 étoiles de badiane, 1 QC de poivre blanc, 1 QC de graines de coriandre, 1 noix de muscade (ou de cardamome noire)
  • 1 QC de gros sel, 1 QC de sucre de canne
  • 1 QS de nuoc mam (sauce de poisson)
  • 1 bouillon cube saveur pot-au-feu en option
  • Un paquet de 375g de pâtes à la farine de riz
  • 1 gousse d’ail, 10 cl d’huile de tournesol

Pour l’accompagnement :

  • Pousses de haricots mungo
  • 1 oignon ciselé en rondelles et blanchies
  • Herbes ciselées : feuilles de menthe, de basilic thaï (ou à défaut de basilic ordinaire), cébette, coriandre (de préférence coriandre longue)
  • Citron, sauce piquante Sriracha et sauce Hoisin

LA PRÉPARATION

Allumer le four en position grill et poser sur un plat allant au four l’oignon pelé et coupé en 2 et le gingembre. Faites griller jusqu’à ce que l’oignon prenne une coloration dorée et qu’une bonne odeur se dégage de votre four. Pendant ce temps, chauffer une poêle à sec et y poser les 2 demis-oignons face plane sur la poêle.

Blanchir la viande : mouiller à hauteur le plat de côte et le jarret. Porter à ébullition puis jeter l’eau et rincer la viande. Cette opération permet de nettoyer la viande de ses impuretés (sang, éclat d’os etc).

Remettre la viande dans le faitout et mouiller jusqu’à 5 L. Ajouter la branche de céleri, la carotte, l’oignon grillé, le gingembre grillé et les épices dans la boule à thé. Porter à ébullition et écumer. Une fois le bouillon écumé, saler et ajouter le bouillon cube si vous choisissez l’option, et baisser à feu doux. On sale APRES avoir écumé sinon le sel va remonter avec l’écume et votre bouillon sera aussi fade qu’au début !

Laisser mijoter pendant 3 heures, couper le feu et réserver la viande (le jarret et le morceau de viande du plat de côte, on va y laisser l’os de ce morceau pour qu’il continue de donner du goût). Si elle cuit trop, elle va se déliter à la découpe, il faut donc la sortir au bout de 3 heures. Ajouter un peu d’eau si elle s’est beaucoup évaporée et cuire encore 1 à 3 heures de plus selon le temps que vous avez. Plus ça infuse, mieux c’est ! Laisser refroidir. Une fois complètement froid, conserver au réfrigérateur une nuit. Les saveurs vont continuer d’infuser.

Le lendemain avant dégustation :

Faire tremper les nouilles de riz dans un saladier rempli d’eau tiède, pendant 30 minutes.
Pendant ce temps, émincer en rondelles un oignon et le blanchir à l’eau bouillante quelques minutes.
Ciseler la cébette et la coriandre, effeuiller la menthe et le basilic, laver et équeuter les pousses de haricots mungo.
Ecraser une gousse ail pelée au presse-ail et la faire roussir légèrement dans de l’huile. Réserver dans un petit bol.
Emincer la viande cuite. Retirer également le surplus de gras qui se serait figé à la surface du bouillon si vous aimez les bouillons plus clairs
Emincer la viande de boeuf crue en petites tranches fines.

Au moment du service :

Porter à ébullition le bouillon. Corriger l’assaisonnement si nécessaire, en ajoutant du sel et du nuoc nam.
Porter à ébullition une autre casserole d’eau et faire blanchir les nouilles 3 minutes, juste le temps qu’elles soient al dente et les égoutter.
Répartir les nouilles dans 4 bols. Mettre une demi cuillère à café d’huile aromatisée à l’ail dessus et y répartir la viande.
Remplir chaque bol de bouillon bien bouillant. La viande crue va cuire instantanément, la viande cuite se réchauffer.
Ajouter la cébette et la coriandre ciselées. Servir à côté une assiette de pousses de haricots mungo, les rondelles d’oignons blanchies, les feuilles de menthe et de basilic et des quartiers de citron. Chacun ajoutera selon ses goûts. Servez également les sauces Hoisin et Sriracha. Vous y tremperez la viande cuite avec délice, ou en mettrez directement dans le bol (mais le bouillon va devenir piquant, attention !)

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon appétit !

Merci à toutlemondeencuisine, n’hésitez pas à visiter son site internet en cliquant ici !

Tu as fais des formations en dehors de ton parcours scolaire ?

Oui, j’ai suivi des formations nommées    ainsi qu’une formation avec   pour apprendre les détails du digital dans le domaine de la communication. Ce qui me permet d’être apte, qualifiée et professionnelle avec mes clients !

Les commentaires sont clos.